Skip to content
storytelling fond blanc centre

une collection qui raconte vraiment des histoires

À l’image des fictions, news, flux ou documentaires que les musiques illustreront, l’ensemble de la collection est organisée sous forme de sujets scénarisés. 

Dans chaque album, l’agencement des titres forme une arche narrative pour un sujet donné. Ils constituent les pièces élémentaires d’un discours cohérent et articulé. Un album n’illustre pas un thème mais une évolution complète à l’intérieur d’une problématique, joyeuse, dramatique, ou neutre.

Chaque album a sa propre histoire. Chaque histoire a sa progression, son climax, son déclin et sa conclusion à la manière des images illustrées. 

Un utilisateur, s’il veut traiter un sujet dans un documentaire ou une fiction aura plutôt besoin d’ambiances différentes traitant du même sujet, suivant les orientations de son scénario. 

Tout est narration, chaque musique a sa propre histoire, chaque histoire a sa propre musique.

présentation des albums

À la manière d’un titre de presse, un angle est déterminé pour chaque album : un sujet singulier, une accroche, une intrigue, partant du détail vers le général, une histoire particulière ouvrant vers un sujet au sens large. 

Principe graphique : Utilisation d’un lettrage gras remplissant l’intégralité de la pochette (manchette de presse). Autour du titre de l’album, apparait une série de tags (mots-clés) qualifiant l’ensemble du sujet, sous forme de texte envahissant le reste de la pochette. 

Une phrase-clé résume chaque volume avec la formule from to caractérisant le cheminement, le début et la fin de l’arche narrative.

Ensuite, chaque titre (track-list) illustre la courbe de l’arche.

une collection transversale

L’ensemble des titres est enregistré par un orchestre de dimension raisonable. Un enregistrement acoustique avec un ensemble instrumental moderne et équilibré évitant toute sur-dimension. En respectant, dans la mesure du possible, une unité de lieu (le même studio), une unité esthétique dans les choix de post-production, storytelling s e r i e s s’attachera à maintenir une cohérence stylistique sur l’ensemble de la collection.   

Cette unité permettra une transversalité d’un titre à l’autre et d’un album à l’autre. Chaque album étant constitué d’un cheminement narratif comparable, l’utilisateur pourra à son gré panacher d’un album à l’autre pour constituer sa propre bande-son sur mesure, à la manière d’une composition originale. Véritable outil de fidélisation, cette particularité transversale de storytelling s e r i e s incite l’utilisateur à rester dans l’univers de la collection pour illustrer son contenu. Chaque titre est une brique constituant les éléments d’un toolkit. Il faut donc considérer storytelling s e r i e s comme un grand ensemble dans lequel les briques s’assemblent et se montent à volonté à l’échelle non pas d’un album mais de toute la librairie.

un manifeste

Une collection orchestrale, puisque l’orchestre survole les modes • Des ensembles de un à vingt musiciens, à la dimension humaine des images qu’ils illustrent • De l’intime au spectaculaire, sans grandiloquence • Un orchestre au sens large où aucun instrument n’est interdit • Une musique vivante jouée par des musiciens vivants • Une démarche imaginative à l’écart des démarques.

storytelling s e r i e s  est tout naturellement le reflet des orientations artistiques de ses deux créateurs, s’attachant à cette cohérence sur l’ensemble de la collection. 

f r a n c o i s  – e l i e   r o u l i n    &    f a b r i c e   r a v e l – c h a p u i s 

contact :

info(at)storytellingseries.fr

0:00
0:00